« Un soir, sur un chemin familier qui m’est cher, en mettant mes pas dans les pas de ceux qui m’ont précédé sur cette terre, j’ai senti frissonner l’arbre du silence. […] Il n’y avait plus de vent, rien ne bougeait, tout était apaisé, et pourtant j’ai entendu comme un murmure. J’ai eu l’impression - la conviction ? - qu’il provenait de l’arbre dont nous sommes issus : celui de nos familles, dont les branches sont innombrables et dont les feuilles frissonnent au plus profond de nous. Autant de feuilles, autant de voix vers lesquelles il faut se pencher pour bien les entendre, leu accorder l’attention nécessaire à la perception d’un silence qui, en réalité, n’en est pas un et ne demande qu’à être écouté. Je sais aujourd’hui que ce murmure a le pouvoir de donner un sens à notre existence, de prolonger la vie de ceux auxquels nous devons la nôtre, car ils nous habitent intimement. »

- Christian Signol, Ils rêvaient des dimanches

  • #Généathème
  • #RDVAncestral

vendredi 6 mars 2015

Grenier virtuel

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, je crois, je vis dans un endroit différent de celui où ont grandi mes parents, mes grands-parents. 
De ce fait je n'ai pas de "maison de famille" qui se transmet de génération en génération. Vous savez, ces maisons au grenier magique rempli d'objets divers et variés qui sont comme des petits cailloux laissés par nos ancêtres; traces indicibles de ces temps jadis perdus à jamais.
Je suis très jalouse de ceux qui ont pu explorer ces greniers sombres et poussiéreux et y découvrir des merveilles.

Du coup, dans un accès d'imagination aigüe, j'ai... créé ce grenier. Ou plutôt un grenier virtuel. Un grenier que j'ai inventé et qui contient tout ce dont j'ai toujours rêvé.

 Vieux grenier, Bob-wit, Flickr

Ce qui est bien avec un grenier virtuel c'est que, déjà, il n'y a pas besoin de maison pour aller avec. Et puis, il peut être aussi grand que l'on veut et ça c'est bien. Le mien est très grand. Enfin, je le suppose car comme il est assez sombre (comme il se doit pour un grenier à merveilles digne de ce nom), je n'en vois pas le fond. Du coup, je pense que j'ai plusieurs années de recherche dans mon grenier virtuel devant moi.

La première chose que j'ai trouvée dans mon grenier virtuel c'est un arbre généalogique dessiné sur une feuille A3, réalisé par mon grand-père.

Et puis, en vrac, j'ai trouvé aussi une coiffe angevine, un cahier de doléance, une lettre qui a changé une vie, un brevet de capacité d'enseignement primaire.

Au milieu d'une pile de vieux livres, un dictionnaire des métiers m'a permis de comprendre ce qu'était un sarger, un procureur de fabrique ou une lapidaire.

Dans mon grenier, il y a aussi une ferme de Haute-Savoie (c'est l'avantage du virtuel : on peut y mettre ce que l'on veut, quelle que soit sa taille !).

J'y ai trouvé une boîte en carton contenant des photos et des cartes postales anciennes représentant les lieux où ont vécu mes aïeux. Et dans une autre boîte il y a tout un tas de vieux papiers et "titres"; je n'ai pas fini de l'explorer, mais pour le moment j'y ai trouvé :
  • 32 contrats de mariage
  • un fragment de dispense de consanguinité
  • 4 inventaires après décès
  • une fondation de messe à perpétuité
  • 3 partages après décès entre héritiers, dont un "pour evitter beaucoup de difficultés qui pourroient naitres entre eux"
  • une lettre de prêt 
  • 30 testaments 
  • un acte d'état [ 1 ]
  • 2 cessions [ 2 ]
  • une déclaration [ 3 ]
  • 3 quittances [ 4 ]
  • 2 arrentements [ 5 ]
  • 3 baux à ferme
  • 2 rentes [ 5 ]
  • une transaction
  • 2 ventes
Le long d'un mur il y a des rouleaux renfermant des copies de cadastres napoléoniens et de cartes anciennes. Il y a aussi tout ces papiers poussiéreux : coupures de presses, extraits de listes électorales ou registres de recensement.

Dans le silence de mon grenier virtuel, j'ai entendu mes ancêtres me murmurer des histoires, heureuses ou tragiques, des récits d'ouragan et d'inondation, de bénédiction de cloches, d'adoption par la Nation... Mais j'ai aussi entendu le cri atroce d'une bête féroce dévorant les enfants.

Dans mon grenier virtuel il y aussi des objets que j'ai vus vraiment ou que j'ai eu entre les mains, comme le mouchoir blanc au chiffre de mon arrière-arrière-grand-mère (j'en parlerai sans doute un jour...) ou la plaque funéraire en porcelaine de mon arrière-arrière-grand-père.
Et d'autres objets que je n'ai jamais vus, comme ce "coffret de sapin fermant à clé" renfermant "les formes et petits outils nécessaires à un cordonnier", "un habit de droguet d'Angleterre", ou "quelques écuelles et assiettes de terre de peu de valleur". Il y a même des objets dont j'ignore totalement l'usage, comme cette "coquonière de gueuse tenant environ un pot" !

Plus loin il y a quantité de "meubles présents et à venir" dont "un garderobbe sappin tout neuf", "un lit à la chartreuse" et "un tour à filer".

Dans un coin il y a aussi une citation à l'ordre de la Xème armée et même une croix de guerre que j'aimerai avoir vue (autrement qu'en photo).

Bien sûr, dans mon grenier il y a de vieux registres paroissiaux, que je compulse petit à petit et qui me font découvrir de nouvelles histoires, de nouveaux pays.

Je n'ai pas manqué de remarquer également ce répertoire mentionnant les adresses de mes ancêtres : rue del paleys à Conques, La Gidalière à Saint-Amand-sur-Sèvre, 31 rue de la Roë à Angers...

Et il y a même un ancêtre qui n'existe pas !

Enfin il y a un livre passionnant sur les monuments aux morts et une carte illustrant le tracé d'un nuage de poussière aux conséquences surprenantes.

Et puis il y a tout ce (et ceux) que je n'ai pas encore découvert... 



[ 1 ] Acte d'état : État des possessions (immeubles notamment) réalisé par des experts et rédigé par un notaire.
[ 2 ] Cession : Action ou acte de céder, d'abandonner quelque chose à quelqu'un volontairement ou non. 
[ 3 ] Déclaration : Déclaration d'experts, suite à une visite d'immeuble. 
[ 4 ] Quittance : Attestation écrite reconnaissant le paiement d'une somme due (dette, redevance, droit). 
[ 5 ] Arrentement : Action d'arrenter (donner à rente); Rente : revenu périodique, généralement annuel, à l'exception de celui du travail.

 

1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup l'idée ! la mienne est un peu différente, à voir cet après-midi :)

    RépondreSupprimer