« Un soir, sur un chemin familier qui m’est cher, en mettant mes pas dans les pas de ceux qui m’ont précédé sur cette terre, j’ai senti frissonner l’arbre du silence. […] Il n’y avait plus de vent, rien ne bougeait, tout était apaisé, et pourtant j’ai entendu comme un murmure. J’ai eu l’impression - la conviction ? - qu’il provenait de l’arbre dont nous sommes issus : celui de nos familles, dont les branches sont innombrables et dont les feuilles frissonnent au plus profond de nous. Autant de feuilles, autant de voix vers lesquelles il faut se pencher pour bien les entendre, leu accorder l’attention nécessaire à la perception d’un silence qui, en réalité, n’en est pas un et ne demande qu’à être écouté. Je sais aujourd’hui que ce murmure a le pouvoir de donner un sens à notre existence, de prolonger la vie de ceux auxquels nous devons la nôtre, car ils nous habitent intimement. »

- Christian Signol, Ils rêvaient des dimanches

  • #Généathème
  • #RDVAncestral

mardi 28 février 2017

#Centenaire1418 pas à pas : février 1917

Suite du parcours de Jean François Borrat-Michaud : tous les tweets du mois de février 1917 sont réunis ici.

Ne disposant, comme unique source directe, que de sa fiche matricule militaire, j'ai dû trouver d'autres sources pour raconter sa vie. Ne pouvant citer ces sources sur Twitter, elles sont ici précisées. Les photos sont là pour illustrer le propos; elles ne concernent pas forcément directement Jean François.

Les éléments détaillant son activité au front sont tirés des Journaux des Marches et Opérations qui détaillent le quotidien des troupes, trouvés sur le site Mémoire des hommes.

Toutes les personnes nommées dans les tweets ont réellement existé.
___ 

1er février
Étape de Docelles à Dounoux par Arches et Hadol.
Carte Docelles-Dounoux

2 février
Installation au cantonnement à Dounoux.

3 février
1ères manœuvres de cadres au camp d’Arches.

4 février
1ères manœuvres avec la troupe.

5 février
2èmes manœuvres de cadres.

6 février
2èmes manœuvres avec la troupe.

7 février
Repos. Critique à la mairie d’Arches.

8 février
3èmes manœuvres avec la troupe.
 
Soldats courant, 1914 © Gallica

9 février
Le bataillon se remet à l’instruction : individuelle, combat de groupe, évolutions, défilés…
Mutations d’officiers.

10 février
Changements de corps : mutations de chasseurs.

11 février
Comme hier.

12 février
Aucune note pour ce jour.

13 février
Aucune note pour ce jour.

14 février
Aucune note cette semaine.

21 février
Manœuvre de division : marche d’approche, recherche de contact.

22 février
Aucune note ce jour.

23 février
Ordre de bataillon n°140.

24 février
Ordre de bataillon n°141.

25 février
Aucune note ce jour.

26 février
Ordre de bataillon n°141 (sic). Préparatifs de départ. La 47e Division se rend en Haute-Alsace par voie de terre.

27 février
Nous faisons mouvement : ordre de marche du bataillon depuis le camp d’Arches sur Fougerolles.
Grand-halte à 4km SO de Plombières : nous cantonnons à La Ramousse.
Carte Arches-La Ramousse

28 février
Étape sur Citers. Passage à La Ramousse à 6h20. Grand-halte à 200m Nord du passage à niveau de Citers. Arrivée au cantonnement vers 14h.
Carte La Ramousse-Citers


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire