« Un soir, sur un chemin familier qui m’est cher, en mettant mes pas dans les pas de ceux qui m’ont précédé sur cette terre, j’ai senti frissonner l’arbre du silence. […] Il n’y avait plus de vent, rien ne bougeait, tout était apaisé, et pourtant j’ai entendu comme un murmure. J’ai eu l’impression - la conviction ? - qu’il provenait de l’arbre dont nous sommes issus : celui de nos familles, dont les branches sont innombrables et dont les feuilles frissonnent au plus profond de nous. Autant de feuilles, autant de voix vers lesquelles il faut se pencher pour bien les entendre, leur accorder l’attention nécessaire à la perception d’un silence qui, en réalité, n’en est pas un et ne demande qu’à être écouté. Je sais aujourd’hui que ce murmure a le pouvoir de donner un sens à notre existence, de prolonger la vie de ceux auxquels nous devons la nôtre, car ils nous habitent intimement. »

- Christian Signol, Ils rêvaient des dimanches

  • #Généathème
  • #RDVAncestral

samedi 23 octobre 2021

#ChallengeAZ 2021 : Présentation

C'est bientôt l'heure du #ChallengeAZ, ce défi d'écriture généalogique qui court sur un mois : chaque jour un un article est publié suivant l'ordre de l'alphabet.


  

Cette année mon #ChallengeAZ aura pour fil rouge les objets et possessions de mes ancêtres. Indiqués dans les contrats de mariage, les testaments, les ventes diverses et autres documents notariés, elles donnent à voir l’environnement dans lequel ils vivaient, leur cadre de vie.

Mais je n’ai pas voulu hiérarchiser mes ancêtres, les différencier, distinguer les pauvres des riches. J’ai donc volontairement mélangé les époques, les régions, les branches de mon arbre.

La plupart du temps l’orthographe d’origine a été respectée (sauf entrave à la compréhension).

Les articles se présentent sous forme de miscellanées, c'est-à-dire de listes à la Prévert, qui résonnent comme un chant, une litanie. Le murmure de mes ancêtres… Elles seront émaillées de quelques commentaires ou explications quand cela s’avérera nécessaire.

 Et - qui sait ? - peut-être retrouverez-vous aussi l'écho de vos propres ancêtres...


A noter : en source vous trouverez beaucoup de documents provenant de l’Ain. L’explication en est simple : c’est par ce département que j’ai commencé mon dépouillement et pour ne pas lasser mon lecteur, je n’ai pas répété les éléments déjà cités, mêmes s’ils apparaissaient dans d’autres départements.