« Un soir, sur un chemin familier qui m’est cher, en mettant mes pas dans les pas de ceux qui m’ont précédé sur cette terre, j’ai senti frissonner l’arbre du silence. […] Il n’y avait plus de vent, rien ne bougeait, tout était apaisé, et pourtant j’ai entendu comme un murmure. J’ai eu l’impression - la conviction ? - qu’il provenait de l’arbre dont nous sommes issus : celui de nos familles, dont les branches sont innombrables et dont les feuilles frissonnent au plus profond de nous. Autant de feuilles, autant de voix vers lesquelles il faut se pencher pour bien les entendre, leu accorder l’attention nécessaire à la perception d’un silence qui, en réalité, n’en est pas un et ne demande qu’à être écouté. Je sais aujourd’hui que ce murmure a le pouvoir de donner un sens à notre existence, de prolonger la vie de ceux auxquels nous devons la nôtre, car ils nous habitent intimement. »

- Christian Signol, Ils rêvaient des dimanches

  • #Généathème
  • #RDVAncestral

mercredi 31 janvier 2018

#Centenaire1418 pas à pas : janvier 1918

Suite du parcours de Jean François Borrat-Michaud : tous les tweets du mois de janvier 1918 sont réunis ici.

Ne disposant, comme unique source directe, que de sa fiche matricule militaire, j'ai dû trouver d'autres sources pour raconter sa vie. Ne pouvant citer ces sources sur Twitter, elles sont ici précisées. Les photos sont là pour illustrer le propos; elles ne concernent pas forcément directement Jean François.

Les éléments détaillant son activité au front sont tirés des Journaux des Marches et Opérations qui détaillent le quotidien des troupes, trouvés sur le site Mémoire des hommes.

Toutes les personnes nommées dans les tweets ont réellement existé.
___ 

1er janvier
Nous cantonnons à Castelcucco.

2 janvier
Repos. Travaux de propreté. Ordre de bataillon n°177.

3 janvier
Le Bataillon a le regret d’apprendre la mort du s/lieutenant Bremand à l’hôpital de Casella. Ordre de bataillon n°178. Ordre général de la 47e DI n°94. Messages de félicitation de la brigade italienne. Lavage du linge. Nettoyage des effets et des armes.

4 janvier
Ordre général n°101 du GQG. Ordre général n°1 du Commandement supérieur des forces françaises d’Italie. Ordre général de la Xème Armée. Télégraphe de félicitations de la IVeme Armée italienne.

5 janvier
Le Bataillon fait mouvement sur Cartigliano. Départ à 13h. Itinéraire Pagnano, Oné, Casani, Cassola. Arrivée à 20h30. Cantonnement. Télégramme de félicitations de la 29e  et la 17e DI italiennes.
Carte Castelcucco-Castigilano

6 janvier
Repos. Le matériel enlevé à l’ennemi par la 47e Division lors de l’attaque de Monfenera est présenté au Général Maistre commandant de la Xème Armée.

7 janvier
Installation dans les cantonnements.

8 janvier
Aménagement des cantonnements.

9 janvier
Aucune note pour ce jour.

10 janvier
Aucune note pour ce jour.

11 janvier
Exercices divers.

12 janvier
Aucune note pour ce jour.

13 janvier
Ordre de bataillon n°18.

14 janvier
Remise en main. Institution de spécialités.

15 janvier
Reconnaissance des emplacements d’alerte du bataillon.

16 janvier
Instruction des spécialités.

17 janvier
Marche militaire.

18 janvier
Instruction des spécialités. Exercice de défilé. Ordre de bataillon n°181.

19 janvier
Ordres de bataillon n°182, 183,184 (nominations).
Le Général Fayolle, commandant supérieur des forces françaises en Italie, passe en revue le bataillon, à 16h à Cartigliano. Il donne lecture de la citation à l’ordre de l’armée du 51ème et décore son fanion.
Général Fayolle © polytechnique.edu

20 janvier
Repos. J’apprends que j’aurais un papier où mon nom figurera sur la citation du 51ème : c’est ma mère qui va être fière !

21 janvier
Instruction, exercices physiques.

22 janvier
Exercices de détails et de spécialité.

23 janvier
Arrivée de renforts : 2 officiers, 5 sergents, 8 caporaux, 37 chasseurs.

24 janvier
Ordre de bataillon n°185.

25 janvier
Reconnaissance des chemins d’accès et des organisations des Mont Campesana et Mont Caina.

26 janvier
Exercice de cadres sur le fonctionnement des liaisons (décalage horaire). Reconnaissance du Monte Campolongo.

27 janvier
Repos. Arrivée de nouveaux renforts : 3 sergents, 1 caporal, 13 chasseurs.

28 janvier
Exercices.

29 janvier
Reconnaissance du chef de bataillon, de l’officier de renseignements, des commandants de compagnies sur la ligne de crête Monte Alto - Monte Busa (Nord de Marostica).
Carte Marostica

30 janvier
Exercices

31 janvier
Reconnaissance de compagnie.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire